Mon cheval se défend

Classé dans : Savoirs être, Savoirs faire | 0

Que faire lorsque mon cheval se défend? Internet et surtout les réseaux sociaux sont source de tout un tas d’informations, d’échanges et de désinformations. On voit de tout et de rien… Difficile de faire le tri dans tout cela. Je vais essayer de faire le tour des défenses les plus courantes et d’en donner une DES explications. Soyons bien clairs : je n’ai pas la vérité absolue (ceux qui me suivent depuis quelques temps m’entendent souvent le dire), j’émets des hypothèses. De la même manière, je ne cherche pas à vous faire changer d’avis… Juste vous poser questions me suffit. La réponse juste est à trouver les pieds dans le sable à côté de votre cheval avec un enseignant de qualité formé à l’éthologie (la vraie! la science du comportement), la biomécanique et capable de lire les deux éléments de votre couple (vous et votre cheval) à l’instant T sans projection.

Une paire de choses à aborder avant de commencer la liste : Pour moi, et encore une fois ça n’engage que moi,

  • le cheval ne fait pas semblant pour faire « chier son cavalier » (excusez la vulgarité mais c’est ce qu’on lit). Qu’il ait un message à faire passer qu’on ne peut (ou veut bien souvent) pas entendre est une chose qui peut être extrêmement frustrante, j’en conviens mais comme le disent certains accords bien connus (non pas ceux de Schengen) : Ce n’est pas personnel.
  • Le cheval est un animal, un mammifère même, comme nous. Je ne vois donc pas pourquoi la nature auraient fait deux poids deux mesures : un bipède qui pleure sa mère dès qu’il a un rhume (ça c’est le mâle bipède…. Oh! Je blague respirez!) et un quadrupède qui ne sentirait pas une attaque d’éperons dans le bide (même faite par le plus juste des cavaliers… Ah mais non suis je bête on a la bande de respect on est sauvé!)… La physiologie nerveuse doit être la même non?
  • Anthropomorphisme et Ego mal placés font autant de dégâts l’un que l’autre et souvent se mélangent joyeusement et ce, que ce soit dans le monde des courses, celui des particuliers qui ont Pinpin des landes dans le jardin ou celui de la PA.
  • Charité bien ordonnée commence par soit même…. Je fais de mon mieux tous les jours…. Pas plus, pas moins…. Je ne suis pas parfaite (ne voyez donc pas une leçon de morale dans ces lignes) Et vous?

Donc! Mon cheval (ou ma jument) se défend….

1/ Il ne se laisse pas attraper au pré

  • Cause probable : Il est mieux là qu’avec moi (aïe!!!) parce que je débarque avec mes problèmes, mes objectifs (lire « attentes de malade toutes pour lui aucune pour moi »), souvent ma coercition (mentale ou émotionnelle ou physique) et surtout je le force à entrer dans mon temps. Ben ouais Pinpin des Landes il a Grass Poker le mardi à 18h30 avec ses potes Tempête, Nuage, Bounti et Ragga… On fait comment si j’ai cours d’ostacl’ en même temps?
  • Remède possible : Je me pose, je récupère ma cohérence intérieure / extérieure, je clarifie mon mental (pose les casseroles dans la voiture et lâche les attentes) et surtout je m’ouvre au fait que oui…. Il peut me dire NON! Nous sommes d’accord que cela n’empêche pas de vérifier que physiquement il est disponible pour le travail demandé (ostéo, MF ou podo et dentiste).
  • Ce qu’on voit souvent : on l’enferme au box ou on le coince dans un coin

2/ Il ne se laisse pas mettre le licol

  • Cause probable : Mis à part la même qu’au point précédent… Il a TRES mal au crâne
  • Remèdes possibles : Ostéopathe, dentiste, shiatsu (céphalée hépatique), changer de licol, changer la manière de mettre le licol
  • Ce qu’on voit souvent : on lui laisse le licol H24

3/ Il tire au renard

  • Cause probable : sensation d’insécurité dans la zone d’attache
  • Remèdes possibles : Ramener de la sécurité pour Pinpin des Landes : ne pas attacher, attacher dans une zone avec plus de visibilité pour lui, moins de passage, moins isolé de ses congénères, du matériel qui le lui fait pas mal (pour rappel on n’attache JAMAIS un cheval à un point fixe avec un licol corde), je peux aussi me détendre quand je m’occupe de lui (surtout autour des zones qui semblent lui être douloureuses)
  • Ce qu’on voit souvent : une bonne correction sur le moment et on l’attache à une chambre à air (ou tout autre objet commercialisé à cet effet)

4/ Il me mord ou tombe au sol quand je le sangle

  • Cause probable : mal au garrot, selle / sangle non adaptée, diaphragme qui manque de souplesse (pb de foie? de psoas?), je sangle comme une brute en le pinçant et lui tirant les poils.
  • Remèdes possibles : faire fitter le matériel (je rappelle qu’une sangle c’est soit avec des élastiques des DEUX côtés soit sans élastiques sinon Pinpin respire qu’avec une partie de sa cage thoracique), sangler délicatement en plusieurs fois (surtout si le cheval vit au box), ne pas seller le cheval SUR le garrot, ostéopathe, shiatsu, MF ou podologue (si si je vous jure)….
  • Ce qu’on voit souvent : on l’attache plus court et / ou un bonne baffe avec le bon timming

5/ Il bouge au montoir

  • Cause probable : mal au dos, je m’assois lourdement dans la selle, il sent que je suis particulièrement en forme pour être absente, incohérente et donc douloureuse pour lui
  • Remèdes possibles : Ostéopathe, dentiste, physiothérapeute, shiatsu, MF ou podologue; je peux aussi revenir ici et maintenant récupérer tous les bouts qui se baladent (à l’école de mon fils, dans le magasin pour les courses, à l’asso du coin pour la dernière réunion, …) et, comme j’aurai pris un montoir et conscience de mes jambes et mon fessier, m’assoir délicatement dans ma selle (comme si je m’asseyais sur un banc en fer l’été au soleil de 14h moi en short bien sûr!)
  • Ce qu’on voit souvent : la version contention ou la version camps de redressement « éthologique »

6/ Il ouvre la bouche au travail voir il passe sa langue au dessus du mors

  • Cause probable : il a mal aux dents ou à la bouche (ATM, occiput / atlas / axis) à cause d’une mauvaise embouchure ou d’une mauvaise main
  • Remèdes possibles : faire fitter le mors, retirer le mors, apprendre à avoir une bonne main, dentiste, ostéopathe (et tout est compatible!)
  • Ce qu’on voit souvent : un noseband (ou une muserolle pull back serrée à la sangle à cliquet mais elle est large elle est confortable)

7/ Il fait des sauts de mouton et autres joyeusetés

  • Cause probable : vit très loin de ses besoins fondamentaux (fibres, mouvements, contacts sociaux), selle inadaptée, cavalier qui gesticule sans cohérence au dessus, mal au dos ou aux jambes ou au pieds, si c’est une jument douleur gynéco
  • Remèdes possibles : revenir à une vie plus équilibrée pour Pinpin, ostéopathe, dentiste, podologue, shiatsu, saddle fitter et je vais chercher d’urgence un enseignant qui m’accompagnera réellement dans la gestion d’une bonne posture et position à cheval (tant physique que mentale ou émotionnelle)
  • Ce qu’on voit souvent : les copines qui admirent le geste (soit l’équilibre soit le planté de tête dans le sable) et le coach qui te dit qu’il serait peut être temps « de lui expliquer qui commande » (souvent concluant par une insulte) avec passage à l’acte ou non.

8/ Il colle à la jambe et / ou il est lourd à la main

  • Cause probable : cheval qui ne peut pas faire ce qu’on lui demande par manque de souplesse (physique ou mentale), je me contredis, je vais trop vite dans mon travail (on va pas passer 3 mois sur l’incurvation c bon y’a la touffe beuverie cet été)
  • Remèdes possibles : la totale pour vérifier que rien ne coince dans le physique, je vais reprendre un peu de elixir floral d’impatience (voir de verveine) et on reprend les bases impulsion, cadence naturelle, incurvation, cheval construit et porteur etc etc etc… Si mon cheval est en réel état de rassembler (du moins d’équilibre non précaire) il est léger. Mention spéciale pour la jument ovarienne qui colle à la jambe et précise gentiment en bottant dans le vide qu’elle ne peut pas répondre à la demande formulée avant de me lancer la tête dans le sable parce que j’inciste …. Merci moi aussi j’ai des douleurs gynéco et en effet je suis moins polie que toi dans on me colle un coup de latte dans les côtes parce que je suis pliée en deux….
  • Ce qu’on voit souvent : des ficelles, des éperons, des cris, du tortillage de viande plus ou moins fraiche et grasse….

9/ Il charge sa barre et / ou ne revient pas après sa barre

  • Cause probable : je suis déjà de l’autre côté de ma barre à la sortie du tournant (ahhhhhh la visualisation non consciente. ça fonctionne aussi pour le lancé de bipède par dessus l’oxer =D ), mon cheval n’a pas la force de sauter ce type d’obstacle ou a mal aux pieds et au dos et se débarrasse de l’exercice (voir de la douleur)
  • Remèdes possibles : je me détends avant de sauter et je reste présente dans chaque foulée (le « atteeeeeeend!!!!!! » de certains coachs), j’évite les fautes de mains et d’assiette au planer ou à la réception, je fais la totale vérification du physique avec un check spécial sur les pieds et surtout je reprends le travail sur le plat à « comment rendre mon cheval porteur en toute situation? » et « mais où est donc le garrot de mon cheval? »
  • Ce qu’on voit souvent : tout un tas d’exercices et dispositifs pas forcément adaptés (de la grosse manchette aux sauts de puces voir sauter à 6m du coin du parebotte pour le caler) et des mors plus gros et puissants!!!!!!

Là, un bon exemple à mon goût

Une dernière petite escapade du côté du cheval « très sage ». J’en ai eu un comme cela. J’étais fière de mon cheval gentil, sage toussa en toutes occasions. Jusqu’au jour où une personne me balance à la gueule (je l’ai vécu avec cette énergie, sur le coup ça m’a fermé à tout échange sur le sujet puis avec le recul ça a fait son chemin donc merci C 😉 ) qu’il « n’est pas sage, il est dépressif ». Bim! Mon Ego a tourné le truc ces semaines. Ce cheval qui avait toujours été comme cela depuis que je l’avais comment pouvais je avoir raté cela!!!???? Ben ouais…. J’avais raté ça. Bon … on travaille sur le sujet mais il va nettement mieux!

Bref on peut continuer comme cela des années si on veut….

Une nouvelle fois, il me tient à cœur que la prochaine fois que vous rencontrerez une difficulté avec votre cheval vous vous demandiez pourquoi mais réellement pourquoi en rayant un instant la ligne « il fait exprès / se fout de ma tête / est caractériel » de la liste des possibles.

Belle route à tous et toutes!

Et surtout sentez vous libre de partager.

Nota : j’ai été confrontée à tous les points (sauf le n°6) et j’ai tourné en boucle sur certains points un moment…. Faut bien que jeunesse se passe!