J’ai fait un rêve (06/2014)

Classé dans : Savoirs être | 0

J’ai fait un rêve…

Un rêve où nous, équitants, apprenons dès notre plus jeune âge ce qu’est réellement un cheval : ses besoins, les caractéristiques liées à son espèce, l’impact de la domestication et comment limiter les dégâts.

Un rêve où nos chevaux vont sans fers aux pieds et sans cordes au cou car nous avons enfin compris quelles dégradations ils entraînent.

Un rêve où la compétition et le rendement financier ne sont pas les seuls objectifs à court, moyen et long terme.

Un rêve où nous pouvons apprendre à notre rythme dans les meilleures conditions.

Un rêve où la peur et toutes les émotions sont prises en considération pour être mieux vécues.

Un rêve où les novices apprennent sur des chevaux fins sans embouchure à trouver leur équilibre afin de développer l’indispensable tact équestre sans codage et avec le minimum de contraintes possibles.

Un rêve où l’élève n’est pas séparé du maître par un gouffre mais où tous les deux, ensembles, apprennent du cheval et où enfin il n’y aurait plus que des Humains et des Équins.

Un rêve où tout simplement les besoins de chacun sont définis, explorés et respectés dans l’instant présent.

Mon rêve avait bien d’autres facettes mais, comme tout rêve, je ne m’en souviens pas dans sa totalité. Je l’ai vu remonter à la surface de ma mémoire il y a 5 ans en poussant la porte de Terre d’Illich.

J’espère de tout cœur, qu’un jour tous ceux qui ont fait ce rêve, s’éveillent, s’en souviennent et le racontent autour d’eux…. avec toute la douceur et l’amour qui vibrent dans ce rêve!

1981897_699883333385692_1837658761_n