Dis merci à la Dame

« Dis merci à la Dame »,

Je côtoie depuis quelques temps des enfants en âge d’apprendre / maîtriser les « s’il te plaît / merci ». Je constate que pour certains l’acquisition de cette compétence est plus facile que pour d’autres.

Alors loin de moi l’idée de vous donner un cours d’éducation… c’est une science qui m’est parfaitement étrangère. Je ne suis pas mère et je me garderai bien d’avoir un avis sur le « comment il faut faire » 🙂

Par contre, ces petits Choux m’ont permis de laisser vagabonder mes réflexions sur la notion de gratitude au sens large du terme.

Techniquement, lors de l’apprentissage de la politesse et plus précisément du « merci », nous apprenons à exprimer notre gratitude envers l’autre de nous avoir gratifié d’un comportement que l’on estime comme positif (aide, attention, présence, soutien, …).

Selon le Larousse, la gratitude c’est « une reconnaissance pour un service, pour un bienfait reçu ».

Il est donc nécessaire de reconnaître « l’Autre » pour pouvoir exprimer de la gratitude. Il peut sembler complètement inutile de rappeler cette évidence et pourtant… Combien d’entre nous sommes parfois complètement englués dans notre marasme personnel et donc en incapacité de Voir / se connecter à l’Autre ?

De plus la gratitude, qu’elle soit envers une personne, un animal, une situation, la Vie, l’Univers, le Grand Schtroumpf Maître Cosmique des ET devrait techniquement nous mettre dans la Joie et / ou le bien être instantanément.

J’ai été interpellée lors de certaines séances ou stages alors que j’invitais des personnes à verbaliser leur gratitude de l’instant de me constater que certains verbalisaient cela avec autant de goût que la lecture d’un épitaphe sur la tombe d’un inconnu…. Reproduisant donc le « dis merci à la dame » où on remercie machinalement « on ne sait pas quoi, on ne sait pas qui mais comme ça maman me lâche la couche ».

Comment ramener de la vie dans la gratitude ? Il est question de cela à mon sens. Ramener de la Vie et du sens!  Pourquoi suis je reconnaissant(e) ? Quel est ce cadeau que l’Autre me fait ?

Au delà de cela, il est parfois difficile de dire merci quand à la base… on n’a rien demandé… C’est aussi une subtilité à garder en tête pour les petits ET les grands. Dire merci alors que l’autre prend le pouvoir sur nos besoins… ben non en fait… « Mêles toi de tes oignons, Merci »

Enfin, apprendre à demander et à recevoir est une étape qui est presque toujours malmenée. « Demandes si tu ne sais pas ! » sous entendu « ça serait bien que tu saches ou tu me fais perdre mon temps à réparer tes erreurs d’expérimentation» ou conditionner le recevoir à une quelconque bonne action « si tu es sage tu auras un cadeau ou un dessert ou si tu travailles bien tu auras une prime/des vacances / un masque gratos (oui je sors) »… On peut aussi demander quand on sait juste pour le plaisir de l’échange ou recevoir gratuitement car en fait rien que notre existence implique le fait de mériter de recevoir.

Encore une fois, mon propos n’est pas de dire comment éduquer des enfants, je pars simplement des cicatrices que je traite sur les adultes afin d’émettre des hypothèses 😉

Bref pour conclure, ce petit mot qui se voulait (notez l’imparfait) court…

On me reproche parfois de dire trop souvent merci ou pour des choses « normales ». Pour moi, dire merci, c’est exprimer ma joie et mon bonheur d’une manière différente que celle de sourire, rire, etc etc  Reconnaître l’Autre, reconnaître les bienfaits qu’il apporte à notre vie ne devrait jamais être « normal » à mon sens.

 

Dire « Merci » implique tellement de chose, je vous invite donc la prochaine fois que vous dites merci (à votre fils, à votre mère, à votre conjoint, à votre cheval, à l’Univers, …) à prendre quelques secondes pour réellement sentir ce pour quoi vous êtes reconnaissant(e) :

– merci pour le sel : merci de partager ce repas et d’interagir avec moi

– merci d’avoir fait les courses : merci de partager ma vie et ses contingences

– merci pour ce câlin dont j’avais grandement besoin : merci de me donner de l’amour et de l’attention.

– merci pour le toit que j’ai sur la tête : merci je me sens en sécurité

– etc etc etc

Je souhaite enfin exprimer ma gratitude à V, C, C et A… les petit(e)s muses de ces quelques lignes.

Merci à vous lecteurs d’être arrivés jusque là 🙂

Ah oui !! Toute gratitude envoyée dans l’Univers est mise en banque… Et le taux de rendement est bien plus intéressant que dans nos banques de moldus croyez moi 😉

A tout bientôt !

Aurélia