2020 cette année qui vous veut du bien!

Oui je sais « 2020 cette année qui vous veut du bien! » c’est osé comme titre, j’assume!

Bonjour à tous et toutes,

Cela fait quelques temps qu’il m’est demandé de poser 2/3 idées dans la matière concernant ce qui circule en cette année 2020 et je n’ai ni le temps ni l’inspiration.
Je vais essayer de poser les choses de manière construite, constructive et compréhensible. Pour la version courte, on oublie hein ! Je ne sais déjà pas faire court pour les choses simples alors là… =D

Vous pourrez lire ce billet en plusieurs fois au besoin ou peut être en ferais je un audio… peut-être.

Première chose, les rappels d’usage :

– Tout ce que je raconte n’engage que moi. Je vous invite donc à prendre ce qui vous parle et laisser derrière vous ce qui ne vous parle pas.

– Je ne possède pas LA vérité. Ces quelques lignes ne sont que le reflet de ma réalité.

– Je ne me pose pas en donneuse de leçon, j’ai moi-même mes démons à gérer 😉 Mes mots sont donc posés avec Bienveillance. Si vous vous sentez agressés, je vous invite à discuter avec vous même.

– Si jamais ça vous parle quand même un peu, le partage intégral avec citation de la source est possible.

Vous avez votre thé ? Vous avez vidangé votre vessie ? Alors c’est bon… on est parti !

– – – – – –

Il m’est venu l’envie, l’idée, le besoin d’écrire suite à différents échanges sur FB avec des personnes de ma sphère privée mais aussi de ma sphère professionnelle.

Vous êtes nombreux.ses à vous demander comment gérer dans votre quotidien et dans votre Intérieur 2020 et ses blagounettes . Certain.e.s se sentent seul.e.s, Impuissant.e.s, épuisé.e.s, malmené.e.s, …. Celles et ceux qui ont une pratique énergétique se demandent comment se protéger à bon escient… Et d’une manière générale le climat d’insécurité plombe un peu l’énergie vitale de chacun.

– – – – –

1/ État des lieux des insécurités

– Générales

La liste peut être longue : confinement, gouvernement au capital crédibilité négatif, tensions géopolitique en lien avec les élections présidentielles aux USA, tensions sur les chaînes d’approvisionnement mondiales alimentaires, tensions en lien avec le fanatisme religieux, démantèlement de l’État providence au profit d’intérêts privés….

Si on ajoute à cela les extinctions de masse des espèces, un réchauffement climatique qui va nous botter les fesses dans quelques années (qu’il soit définitif ou simplement passager), une guerre contre le vivant lancée le siècle dernier que l’on est malheureusement en train de gagner.

Et le constat (amer pour ma part) que certains n’ont toujours pas compris que mettre de côté 4 m³ de papier Q à chaque confinement ne sert à rien, que la course au « toujours plus » nous amène la tronche ds le mur, …

Nous avons tous plus ou moins le goût que quelque chose ne va pas dans le monde et les tensions sont de plus en plus importantes quelque soit le plan que l’on regarde.

– Énergétiques

Énergétiquement ce n’est pas beaucoup mieux. De toute manière le plan matériel / physique est intimement lié à ce qui se passe en énergétique. Il y a la théorie des reptiliens qui veulent anéantir le monde (restez encore un peu je ne pars pas dans le perché promis!), l’histoire de la guerre entre l’ombre et la Lumière, les entités qui vous veulent du bien ou du mal, ….

– Personnelles

Certains d’entre vous voient leur vie tomber en morceau soit parce qu’ils ne peuvent pas travailler comme ils le souhaitent, soit parce que la tension fait éclater leur couple, soit parce qu’ils perdent des êtres chers, soit parce que des échéances importantes sont encore reportées ….

Encore une fois, si douloureuses soient ces expériences, tant que nous respirons, il est possible d’en faire quelque chose.

2/ Etat de choc et dissociation

Ce que vous expérimentez ces derniers temps c’est simplement l’état de choc. Fatigue, troubles du sommeil, anxiété, irritabilité, sensation d’être là/pas là, …

Nous sommes bombardés d’informations tous les jours. Cette sensation de solitude et d’inutilité, c’est un des pièges de notre dérive sociétale actuelle. La division (la dissolution dirais je même) du tissu social de base par l’envoi systématique, très rapproché et agressif d’informations toutes plus contradictoires et violentes les unes que les autres, finit par nous faire douter de tout et de tout le monde. Il y a toujours un méchant qui vous veut du mal : le conarovirus, les islamistes fanatiques, le gouvernement, Bilou Portes, etc etc Même votre voisin ou votre petit fils devient votre ennemi. Je voyais l’autre jour sur un groupe FB local un monsieur qui s’indignait que des personnes passent dans sa rue à 5h30 du matin en plein semi-confinement… réponse très juste d’autres personnes : « certains bossent ». peut être que certains resquillent aussi on n‘en sait rien et après tout, est ce réellement si grave que cela ?

Revenons à notre état de choc (celui là même utilisé par certains «comportementalistes» pour débourrer les chevaux avec Join up ou « leçon » de van), cet état de choc fait que nous nous figeons et nous nous refermons sur nous même pour nous protéger. Cet état de choc peut être physique, émotionnel, intellectuel ou spirituel. Il entraîne un état de dissociation qui empêche la mise en place d’actions réfléchies et l’apprentissage. Nous activons alors la partie reptilienne de notre cerveau et nous nous mettons en mode « survie ». Notre part animale a du mal à tolérer l’incohérence qu’elle assimile à de la prédation. la bonne nouvelle c’est que c’est normal! Il est parfaitement sain de mal vivre cette période.

La question que l’on est en droit de se poser c’est :

Est ce que nos gouvernants usent (et abusent) de cet état de choc en nourrissant les peurs de manière consciente ?

Si c’est le cas, nous pouvons faire le rapprochement avec les manipulateurs pervers narcissiques qui, afin de garder le contrôle sur leur victime, usent de techniques telles que prêcher le vrai et le faux, leur faire croire qu’elle se trompe tout le temps, nier ce qu’ils ont dit juste avant, entretenir l’état de peur de déplaire / mourir / être abandonnée, chantage etc etc.

Je tiens quand même à préciser ici que les personnes qui diffusent parfois de manière très intense des informations type théorie du complot etc etc participent, au pire à cette technique de manipulation au mieux au chaos ambiant en apportant des informations de manière rigoureusement identique en terme de forme (répétition, intensité, attaques émotionnelles, …) que ceux qu’elles dénoncent. J’ai mis du temps à m’en rendre compte personnellement.
Contrairement à ce qu’ils pensent, ils n’informent pas… ils ajoutent à la confusion, à l’effondrement des capacités de réflexion et intellectuelles.

La seule chose dont on est certain c’est ce qui c’est passé (et encore…) et ce qui se passe actuellement. Tout le reste n’est que projection future et conjecture.

Alors certes il me semble nécessaire de garder un œil ouvert mais restons ici et maintenant car c’est ici et maintenant que les choses se construisent.

Bon alors on fait quoi ?

3/ Reprendre son pouvoir personnel passe par se responsabiliser

Avant de lister des techniques diverses et variées dans lesquelles vous pourrez puiser à loisir et selon votre convenance, je tiens quand même à rappeler une chose.

Nous sommes très prompt à cracher sur notre gouvernement, à critiquer, à chercher des coupables, des boucs émissaires etc etc.… C’est naturel car face à certaines choses inexplicables le cerveau humain a BESOIN de trouver des réponses, des explications, des têtes à couper et des sorcières à brûler.

Certains commencent à voir un peu plus loin que l’émotionnel pur et envisagent divers scénarios mais il y a un moment où il faut poser une information…

Nous sommes tous co-responsables sans exception de ce qui se passe.

Nous avons le gouvernement que nous méritons car jusqu’à preuve du contraire vous avez voté (et je m’arrête là car voter pour X ou Y ou W n’est pas le débat). Vous avez voté, vous avez participé à la mascarade (la définition de mascarade pour rappel : Divertissement où les participants sont déguisés et masqués ). Nous avons élus des bandits, malhonnêtes, menteurs et vous vous étonnez que les mecs soient bandits, malhonnêtes, menteurs… et ça fait 60 ans que ça dure ! A un moment, il va peut être falloir se poser les bonnes questions et assumer nos choix. Je dis ça je dis rien (et comme charité bien ordonnée commence par soi même, je fais mon examen de conscience aussi).

De même, nous participons tous les jours avec notre carte de crédit à la destruction de l’équilibre naturel (viande, textiles produits par des esclaves asiatiques, technologies qui pillent les ressources rares de la terre en piétinant des esclaves africains ou sud-américains, meubles en kit qui défoncent les forêts primaires européennes, pâte à tartiner au sang d’orang-outang …). Alors oui je sais on ne peut pas arrêter tout cela du jour au lendemain et seul. Bien évidement ! Mais si chacun achetait ce dont il a réellement besoin sur le plan matériel ou alimentaire… Rien que ça…. Ça calmerait bien le bordel ambiant ! Et je ne vous parle pas de vous priver, simplement acheter le nécessaire. Je vais prendre mon exemple comme cela je m’inclus dans le « on » . Quand je commande un truc sur Amazon (ouhhhhhhhhhhhh au feu la vilaine!), je le fais en conscience que là je joue leur jeu selon leurs règles. Le tout est d’être dans la notion d’équilibre.

Donc si j’en reviens à l’idée de base qui est « et avec tout ça on fait quoi comment ? ».

Comme je l’ai déjà dit dans d’autres publications pour sortir de cette sensation d’impuissance, de ce rôle de victime, il faut reprendre son Pouvoir Personnel, redevenir son propre Maître et assumer ses responsabilités.

Il n’est pas question ici de prôner l’anarchie violente ni le chaos. Mon propos est que chacun recouvre ses compétences décisionnelles et son discernement (parce que visiblement 30 ans le Loft chez les Ch’ti, Coka, illettrisme et soumission intellectuelle ont fait quelques dégâts).

– – – – – – – –

L’Anarchie ne veut pas dire hors de tout contrôle. Cela veut dire hors de leur contrôle.

Jim Dodge

– – – – – – – –

– Le Pouvoir passe par le savoir.

Renseignez vous sur le comment cela fonctionne, qui tient quelle ficelle, qui est réellement décisionnaire, ….

Et si vous avez besoin d’un résumé : Suivez l’argent et vous verrez qui pilote.

Pour le reste c’est pareil, comment fonctionne notre corps, notre santé, comment notre nourriture est produite, comment fonctionne la nature etc etc.…


Je suis atterrée (et je ne suis pas la seule) que depuis Mars il n’ait JAMAIS été question de prévention sanitaire sur le plan officiel …. On parle de protection, de traitement (chacun décidera du bien fondé des options) mais on ne vous explique pas comment tout cela fonctionne car je vous accorde que tout le monde ne se souvient pas de ses cours de sciences nat’ du collège (Mme Dezin, où que vous soyez… Salutations!) et pourtant ça me semble primordial dans le cas d’une « pandémie » que chacun soit à même de comprendre ce qui se passe… non ?

Quand je vois que certaines personnes de mon entourage, pourtant pas décérébrées, tombent des nues quand elles apprennent que la récession ne concerne que le peuple et les pas riches, que les autres se gavent depuis des mois sur la spéculation et n’ont jamais eu autant de revenus qu’en 2020. J’ai du mal, j’avoue, à rester bienveillante et à ravaler mes sarcasmes.

Renseignez vous… oui je sais ça pique, oui je sais ça fout un encore plus gros coup au moral mais il n’y a qu’en connaissance de cause que l’on peut agir.

Ensuite limiter les sources d’informations qui jouent sur les émotions ou la nécessité des gestes barrières pour l’intellect.

Il me semble alors important de limiter les sources d’informations (voir même de s’en détacher complètement quelques jours par semaine) afin de retrouver la paix intérieure. Cette limitation ne doit pas concerner les sources d’apprentissage. Je ne suis pas en train de me contredire. Je vous dis simplement de limiter votre accès aux médias non indépendants (et il n’y en a plus beaucoup de nos jours). Vous pouvez continuer à vous informer de ce qui se passe dans le monde bien sûr mais ne prenez que les infos factuelles et laissez pisser le reste si ce reste de vous apporte pas de confort.

De même, je vous invite à bien considérer chaque mot que les transmetteurs d’info (oui pour moi le journalisme c’est autre chose) utilisent car par exemple un cas positif, n’est pas un malade symptomatique, n’est pas une personne hospitalisée, n’est pas un décès…. Là on est niveau école primaire et leçon de vocabulaire.

On nous annonce même des fois des chiffres … sans rien derrière ! On parle de quoi là les gars ? De pommes ? d’étrons ? Le litre de bonne bière locale ?…

Pour ceux et celles qui s’en sentent capables, l’étude de la gestuelle non verbale des personnes passant à l’écran est assez cocasse … et permet de relativiser les choses.

Pourquoi je vous parle de cela ? Simplement parce que le message transmis ne l’est pas uniquement par la parole. L’impact émotionnel des mots et des non dits, de la communication non verbale et même de l’intention est non négligeable.

Donc une fois cette paix retrouvée par la mise en mode muet des petites voix de l’apocalypse, il est important de revenir à nos besoins et nos compétences.

Que souhaitez vous faire pour vous? pour vos proches? pour le collectif? Et si la réponse à une de ces questions est : RIEN! c’est ok

Ensuite, quelles sont vos compétences pour vous? vos proches? le collectif?

Une dernière chose… Déterminer les limites que vous ne souhaitez pas dépasser (elles sont ré-ajustables à chaque instant au besoin). Une fois cela fait…. Zou! Zaï! Action

– de la gestion à l’agilité émotionnelle

Il est important à mon sens d’être en capacité de reconnaître, vivre et accueillir ses émotions surtout en temps de crise. Toutes les émotions non reconnues vont s’entasser quelque part et ressortir de manière inattendue soit en somatisation soit par une explosion émotionnelle soit par la dépression.

Ces émotions, que vous indiquent elles ? Dépassement de limites, insécurités, craintes pour notre entourage, incapacité à répondre à nos attentes personnelles, non respect de nos besoins, etc. Chaque émotion vient toucher en nous quelque chose et met en mouvement une information.

Chaque émotion est une occasion de se positionner, de prendre SA place.

Si nous devenons assez souple pour identifier les causes et leurs messages, alors nous ne sommes plus leurs esclaves.

Je ne fais pas partie des personnes qui pensent que lisser l’émotionnel est une bonne chose. Loin de là. Je dis simplement une nouvelle fois que c’est par la compréhension et la conscientisation que les peurs disparaissent.

Le monstre du placard n’existe que parce que la Lumière est éteinte 😉 Si vous allumez la Lumière une autre réalité apparaît.

– Les techniques de protection

Les techniques de protection sont variées et propre à chaque type de courant voir chaque personne. Vous pourrez ainsi regarder en détails du côté des pierres de lithothérapie (privilégiez celles de couleurs aux noires en ce moment), des mantras, des sceaux, des sorts, des prières, des encens, des visualisations, des sons, du tambour, …

A mon sens les deux protections les plus efficaces et indispensables sont l’Ancrage et la Présence. Il existe tout un tas d’exercices pour favoriser ces deux choses. Ici j’utilise un mix de visualisation et de scans de mon corps, de mes émotions et de mon environnement. Le travail principal étant d’avoir une connexion à la Terre et une circulation fluide d’énergie entre Terre et Ciel (dans les deux sens).

J’invite à la vigilance les personnes qui utilisent des canaux « célestes » associés à des clés. Plusieurs témoignages rapportent que ces canaux sont utilisés par des entités pas clean du tout qui créent plus de problèmes que de guérisons. Encore une fois, je transmets une information. Je n’ai pas vérifié la chose vu que je n’utilise ni ces techniques ni ces canaux.

Pour revenir à notre histoire de protection, je vais rappeler une chose fondamentale à mon sens. Avant de penser protection, il me semble indispensable de savoir contre quoi on cherche à se protéger (on n’utilise pas la même protection pour sortir le gratin du four que pour aller dans l’espace ou au sein d’un réacteur atomique ou au fond de la fosse des Mariannes) et surtout identifier quels sont nos points de faiblesse.

Se protéger pour se protéger sans discernement à tendance à suggérer que des peurs non conscientisées sont présentes. Ces peurs ainsi que les faiblesses en lien avec des blessures karmiques (ou autres) font de superbes amarres pour les « miasmes cosmiques ».

Personne ne peut se targuer d’être parfait et parfaitement aligné, mon propos est que le travail sur soit est primordial et indispensable à tout praticien énergétique quelque soit sa discipline.

Et malgré cela, vous pouvez quand même chopper des trucs. Ça arrive à tout le monde, ça m’est arrivé il y’a 15j simplement en ouvrant une photo d’une demande de CA. Je n’ai rien vu venir et paf ! J’ai donc demandé à un collègue de me faire un coup de ménage.

Si vous avez un doute, si vous souhaitez des conseils personnalisés, si vous êtes novices et perdus dans tout cela, je vous invite à prendre contact avec une personne dont c’est le métier et elle pourra vous conseiller lors d’une séance de travail les actions les plus appropriées à votre situation.

De même, je vous invite à vous méfier des conseils donnés au détour d’un post sur FB ou vite fait par message. Parfois le remède est pire que le mal.

– l’impact de la pensée créatrice

Je parlais un peu plus haut des personnes qui, portées par de bonnes intentions, font le jeu du chaos en partageant plein de contres informations. Quand nous mettons de l’énergie à lutter contre quelque chose, en fait, nous nourrissons ce quelque chose.

Si vous avez peur que l’avenir soit sous le signe du transhumanisme, vous nourrissez cet avenir probable et vous augmenter les risques qu’il prenne forme dans la matière.
Si vous êtes contre la chasse et que vous faites des actions anti chasse et bien vous nourrissez la chasse moderne. (Je pose des faits, je n’empêche personne de faire quoique ce soit hein).

Quand vous avez peur que votre compagne vous trompe, vous nourrissez le futur probable où elle vous trompe.

Pour rappel, dans mon monde, le futur n’est pas déterminé à l’avance. Il se créé au fur et à mesure de nos choix et donc change presque à chaque instant.

Il en va de même pour nos pensées. Tout ce que nous vibrons se réalise, finit par prendre forme, d’autant plus si nous répétons l’information vibratoire plusieurs fois par jour. Il est donc important de veiller à la formulation des choses même si elles ne quittent pas notre tête. 😉

Tout ceci s’explique par la physique quantique, j’invite donc les personnes curieuses à se pencher sur la question.

– Enfin mettre et voir le beau dans sa vie

J’aimerais terminer sur une note un peu moins « il faut / il ne faut pas » 🙂

Une des plus simple chose à faire est de se nourrir de tous les petits plaisirs du quotidien qu’on ne voit même plus quand on est fatigué. Il y a forcément un peu de beau dans votre vie : un rayon de soleil, un oiseau joli qui vient près de vous, le sourire de la personne avec qui vous partagez votre vie (même si c’est un quadrupède poilu), un bol de soupe maison trop bonne ….

Prenez le temps de laisser venir à vous les belles choses telles qu’elles sont même si elles ne sont pas parfaites. Un arc en ciel peut être partiel et très beau…

Alors donnez et recevez de l’amour tant et autant qu’il est possible chaque jour ! Car cet Amour, ce Respect, cette Bienveillance sont des carburants pour vous, votre corps, votre Âme.

Je vous remets une petite liste des choses bonnes pour la santé : bien manger (c’est indispensable et il est temps de se détacher des enseignements véhiculés par la diététique lobbyiste), bouger de préférence dans la nature, prendre le soleil, stimuler ses défenses immunitaires, rire !, donner et recevoir de l’amour, rééquilibrer son système énergétique AVANT que les désordres ne s’expriment, dormir, suivre son rythme naturel le plus souvent possible, avoir des contacts sociaux, recevoir des contacts physiques doux (câlins), vider son sac et son Coeur de temps en temps….

– – – – – – – – –

C’est dans l’action réfléchie, consciente avec un émotionnel accueilli et calme que l’on récupère son Pouvoir.

 

Le Loup qui gagne est celui que l’on nourrit. Croyance amérindienne

– – – – – – – – – –

4/ Approche astrologique et chamanique

Un message chamanique canalisé hier par Rachel L’Abbé PhD et les guides chamaniques et retranscrit par Fabienne de Un instant une pensée un moment de spiritualité (FB)

« Message important des ancêtres du monde chamanique pour le mois de novembre 2020.

La grande noirceur est là.

Tenez bon.

L’ombre tente de vous envahir,

Jusqu’à un point de non-retour.

Elle tente de persécuter les êtres éveillés,

Comme jamais.

En ce mois de grande noirceur,

Le monde subtil est chargé d’entités,

Et de présences qui cherchent,

À rendre vos divinités stériles.

Soyez conscient.es de tout ceci et surtout,

Ne regardez pas la noirceur,

Avec les yeux de la peur.

L’ombre se nourrit de vos soucis,

Du drame, de vos souffrances,

De la division et de la dépression…

Regardez ces énergies accablantes,

Avec les yeux de l’amour,

Et soyez en gratitudes,

Car ces nuages noirs vous permettent,

De choisir d’incarner votre infinie puissance.

Vous allez devoir ancrer,

Les énergies de lumière partout sur Terre.

Êtres de lumière,

Enfants des étoiles,

Nous nous adressons à vous.

Lorsque vous faites votre rituel,

Et vos méditations,

Passez la lumière de l’univers.

Vos nombreuses leçons en toutes ces vies,

Sont maintenant apprises sur Gaïa.

Il est venu l’heure de connecter,

Avec vos sagesses intérieures,

Et de prendre de l’expansion à l’infini.

Imaginez-vous tels des arbres.

Ancrez vos intentions,

Entrez dans le flow lumineux divin,

Connectez vos branches avec le ciel,

Et protégez vos énergies,

En invoquant les guides.

Ne réprimez pas votre colère du coeur,

Et votre tristesse inouïe,

Laissez circuler vos émotions,

Sans qu’elles vous possèdent.

Libérez-vos corps engloutis par ces mémoires,

De millénaires de génocides,

D esclavagisme et de racisme.

Ceci sera le mois le plus trouble,

Que l’humanité incarnée ici et maintenant,

Aura à vivre.

Merci de vous relier,

À vos soeurs et à vos frères,

Afin de prendre part à ce chemin,

De guerrièr.res pacifiques.

Ce n’est pas l’heure d’abandonner,

Ou de vous décourager.

C’est le moment de vous engager à être,

Des gardiens de la Terre et à l’honorer.

Ne gardez plus vos divines magies pour vous,

Cessez de vous taire et sortez de vos tanières.

Exprimez ce qui doit l’être,

Avec tout votre amour,

Car seule cette énergie soutiendra,

L ascension du vivant.

Visualisez-vous assis ensemble,

Dans le grand cercle de la vie,

Avec les êtres lumineux, les animaux,

Les guides, les arbres et les pierres.

Soyez rebelles et souverains,

Et dites enfin au revoir,

À tout ce passé horrible de l’humanité.

Que la lumière soit.

Qu’elle jaillisse de toi.

Qu’elle nourrisse Gaïa.

Que l’amour éclaire tes pas.

Lumière infinie,

Rachel L’Abbé PhD et les guides chamaniques »

une vidéo de Sandrine Astro-Etik que je trouve très bien faite.

J’aime beaucoup les vidéos de cette femme car elle sait ancrer l’astrologie dans le quotidien.

En substance, elle parle de Mars et de son action sur nous. Elle parle de colère, de violence, de combats, de limitations mais elle nous invite à nous interroger si tout ceci est à l’extérieur ou à l’intérieur.

Elle donne des indications de durée sans se positionner en prophète, simplement en étudiant sa matière (Nota : j’ai visualisé ses autres vidéos au printemps et elle a tout juste jusqu’à présent)

Je vous mets la vidéo en lien ici.

– – – – – – –

Et si tout cela n’était que le reflet de notre intérieur ? De nos peurs ? De nos luttes ? Nous voyons le monde avec ce que nous sommes… Si le monde extérieur est chaos… quid de notre monde intérieur ? Il n’est pas question de devenir passif et résigné dans mon propos mais si nous sommes en paix avec 2/3 informations notre vie s’apaise et nous retrouvons de la sérénité.

Info 1 : nous sommes MORTELS ! Oui je sais j’enfonce une porte ouverte mais visiblement certains l’oublient. Nous n’avons pas prise sur la date et la modalité de notre fin…. Aussi angoissant que cela puisse être c’est la réalité donc arrêtez de résister vous vous épuisez pour rien !

Personnellement j’ai fait le choix en mars dernier de vivre ma vie comme si elle pouvait se terminer demain, ce soir même… Ce choix n’est absolument pas synonyme de chaos ni de violence… bien au contraire. Cependant cette option est viable si on a l’habitude de traiter avec nos démons intérieurs afin de ne pas les laisser prendre le pas. Un mot d’ordre c’est respect du chemin de l’Autre même si des fois il est difficile de voir ceux qu’on aime se faire du mal.

Info 2 : Nous avons TOUJOURS le choix mais nous nous devons de les ASSUMER (nos choix). Rien n’est parfait, rien n’est sans conséquence. Nous sommes nombreux à pleurer notre liberté perdue (les anciens qui ont vécu l’occupation doivent sourire parfois) mais notre liberté ne réside pas dans les mains de nos geôliers… Elle est dans notre capacité à faire des choix. Penser que la liberté est un bien qui nous est octroyé par une entité / autorité extérieure à nous même et à mon humble avis l’expression d’une dépendance.

Et enfin une dernière vidéo qui exprime autrement tout ce que je viens de vous raconter.

Voilà… Si vous êtes arrivé jusqu’ici, Bravo !!!!! Merci de votre patience et de votre attention.

Prenez bien soin de vous.

Choisissons d’honorer la Vie et les transformations intérieures et sociétales que 2020 nous propose.

Paix et Lumière.

Aurélia